Rechercher

Clermont-Fd dispose d'un modèle unique en France de machine robotique de ré-entraînement à la marche

La Montagne Entreprendre 29 mai 2020


L’association Ekipe Medical Recherche vient d’acquérir une machine tout à fait hors normes :

dont les résultats, d’après les études, sont tout à fait exceptionnels. Elle est mise à la disposition des masseurs-kinésithérapeutes (du public ou libéraux) et de leurs patients à la Maison de santé des Dômes. Clermont-Ferrand est maintenant doté d’un équipement unique en France. La pédiatrie reste une priorité pour les responsables du projet.

L’idée est née il y a cinq ans au sein de la Maison de Santé des Dômes, installée à proximité du CHU Estaing, à Clermont-Ferrand. Guillemette Moreau-Pernet, #masseur #kinésithérapeute, en particulier, est à l’origine des démarches pour doter le site de l’équipement de #rééducation G-EO System, de la société suisse Reha Technology. Il n’existe que trois appareils de ce type en France, Clermont-Ferrand dispose du dernier modèle… Il n’y en a pas plus de dix dans le monde.


Clermont-Ferrand exemplaire

Le robot de 800 kilos est arrivé à la Maison de Santé le 12 mai, opérationnel depuis le 15 mai après deux jours de montage. « C’est clairement une chance pour votre territoire, affirme Catherine Legrand, importateur des produits de la société suisse pour la France. Beaucoup de familles françaises vont en Pologne ou en Roumanie pour en profiter. »

Guillemette Moreau-Pernet a effectivement déjà reçu des appels de Toulouse ou de La Rochelle, de personnes désirant profiter de l’équipement. Clermont-Ferrand a donc valeur d’exemple au niveau national.



485.000 euros

Outre le coût très important, le très faible déploiement de ce genre d’appareil dans notre pays s’expliquerait aussi par un manque d’habitudes et de connaissances des acteurs de la kinésithérapie. En outre, la logique d’investissement est très différente dans le secteur public, qui doit composer avec tous les domaines de la santé. Le robot a coûté 485.000 €. Le porteur de projet a profité d’une aide la #Région de 100.000 € dans le cadre de son programme « Innovation et handicap ». D’autres mécènes sont évidemment les bienvenus.


Privé et public

A noter que ce G-EO System, propriété de l’association Ekipe Medical Recherche (créée spécialement pour mener à bien ce projet), pourra être utilisé grâce à des partenariats et des conventions, par des thérapeutes des établissements publics comme des libéraux, également par des étudiants dans le cadre de leur recherches.


Tous les avantages

Il s’adresse principalement aux personnes souffrant de troubles neuromusculaires. « La pédiatrie est notre priorité. Nous avons choisi cette machine puisqu’elle convient aux personnes d’au moins 90 centimètres. Nous comptons en faire profiter les enfants hémiplégiques », affirme Guillemette Moreau-Pernet, qui détaille tous les avantages de cette machine : «  Elle se distingue par la qualité et la quantité de reproduction de mouvements. Quand nous, thérapeutes, nous faisons travailler une jambe, puis l’autre, c’est quantité presque négligeable face à cet appareil qui verticalise le patient, une position propre à l’être humain. La machine engendre la marche, le mouvement est ainsi reproduit pendant 10, 20 et le plus souvent 30 minutes. On peut effectuer 800 à 1.200 pas dans la séance. Cette position debout, cela mobilise beaucoup plus de muscles et d’articulations. Le cœur, par réflexe, est plus actif qu’en position assise ou couchée. De même pour la cage thoracique, ce qui permet de travailler avec des volumes pulmonaires plus importants. Il y a des effets aussi au niveau de la vue, plus sollicitée, ce qui fait travailler des zones spécifiques du cerveau. Les effets se font ressentir jusque sur l’appareil digestif, le mouvement complet de la marche créant un effet de brassage qui facilite le transit intestinal chez des personnes qui souffrent souvent de constipation. »

D’autres effets positifs ? Bien sûr. Chaque séance devient une véritable séance de sport au cours de laquelle le corps secrète de l’endorphine, cette hormone du bien-être qui a également un effet sur le seuil de tolérance de la douleur. « On pense que, grâce à cette machine, on pourra envisager de faire baisser les prises d’antalgiques chez nos patients. »


Renseignements auprès de Guillemette Moreau-Pernet, au 06.89.21.87.29.


Pierre-Olivier Febvret

Numéros d'urgence

SOS Médecins  04 73 42 22 22    

AMUAC  04 73 44 10 00    

Urgences  15      

Centre antipoison  04 72 11 69 11

Nous contacter

Horaires

Lundi au vendredi : 8h - 20h

Samedi : 8h - 12h

Adresse

8 place Lucie et Raymond Aubrac

63100 Clermont-Ferrand

Téléphone

04 73 98 08 50       

Fax

04 73 98 08 59

FB.png